Archive for décembre, 2010

B comme BoxSons coupe le Son

400 articles ou presque, 22 mois, 150 000 page vues, 40 interviews, 30 étapes du guide pour les groupes indépendants, 2000 commentaires, des dizaines de groupes croisés ici ou là. Le bilan est plutôt bon. Correct du point de vue des statistiques, excellent du point de vue humain.

Good Night

Reste que la machine tourne à vide. Tout a été dit ou écrit sur la musique 2.0 ou quel que soit son nom. Le peu qui sonne nouveau ressemble plus à du remplissage. Certes tout n’a pas été fait, loin de là mais je suis de plus en plus sceptique quant à l’intérêt d’un site comme B comme BoxSons. J’ai le sentiment d’ajouter du bruit au bruit là où l’on aurait besoin de silence, de réflexion ou d’action.

Je voulais aider les groupes pour que, petit à petit, ils récupèrent leur autonomie. Qu’ils redeviennent propriétaires de leur musique. Qu’ils s’affranchissent des intermédiaires véreux. Si beaucoup partagent l’esprit, la réalité est que, artistes comme humains, tout le monde préfère un petit profit immédiat à un bénéfice important mais plus tardif. Je pourrais dire que c’est la faute des autres mais non, on va dire que la méthode n’est pas adaptée. Et que les moyens sont trop faibles pour une telle ambition.

Grâce à B comme BoxSons, j’ai rencontré, sur le web et dans la vraie vie, plein de gens très bien. Des gens avec lesquels je bois des coups régulièrement, avec lesquels je parle de musique et d’autres choses.

Et j’entends bien continuer.

Mais écrire 5 à 10 articles par semaine, j’entends bien arrêter.

Le guide pour les groupes indépendants reprendra peut-être ailleurs, sous une autre forme. Mais pas tout de suite. Read the rest of this entry

Je suis joie. Net Emergence continue son petit bonhomme de chemin. Ca fait un an que le site est lancé. Des groupes parfois originaux, parfois moins mais avec toujours, selon moi, un petit quelque chose qui mérite le détour. Ce mois-ci, jury resserré pour éviter le compromis.

Death and Vanilla

deathandvanillaEt le groupe du mois de décembre ne fait pas exception à la règle. Un duo venu du froid. Elle et lui. En attendant d’en savoir plus. Ils sortent aujourd’hui un superbe EP intitulé “Death and Vanilla”. Pas de folk, pas de pop sucrée, Pas non plus de petits refrains à trois accords de stoner. Pas non plus de la musique d’ambiance hein. Y-a de la mélodie. Tout le monde n’aimera pas, mais si vous aimez vous allez adorer !

Découvrez et faites découvrir Death and Vanilla.

Et si vous avez meilleur gouts que le jury, rejoignez-le ou proposer un groupe !

Je viens de faire une indigestion. Rien à voir avec un quelconque restaurant ou un trop plein d’alcool. Non non. Indigestion de biographie d’artistes. Pire un rejet total. Je n’en peux plus. Ami artiste, laisse moi te dire que tes bios sont pourries ! Totalement pourries ! De a à z, de haut en bas. Ceci étant posé essayons de comprendre pourquoi et, soyons fous, d’y remédier.

Pourquoi une bio ?

Eh oui, c’est vrai ça : pourquoi une bio ? Faites un sondage autour de vous auprès de vos amis artistes: pourquoi avez-vous écrit une bio ? Ca devrait donner à peu près ça :

  1. ben il en faut une non ?
  2. C’est important une bio mec !
  3. Aucune idée.
  4. Ah bon, on a une bio ?
  5. Une quoi ?
  6. Pour les pros faut une bio tout le monde le sait.
  7. Ben pour que les gens sachent qui on est .
  8. La bio c’est à la mode, c’est important l’écologie.

Il en faut une ? Ok mais pourquoi ? pour qui ? pour les pros ? ou pour le public ? et vous voulez leur apprendre quoi aux pros ou au public ? Read the rest of this entry