[Note : cet article date un peu. Ecrit, planqué, réécrit, ressorti. Mais il me démange alors même si maintenant un peu tout le monde se fout d’allplugged, son thème me parait toujours d’actualité vu le nombre de sites révolutionnaire qui pulullent ]

All Plugged la révolution de la communication. C’est le titre du site et sa Baseline. Il est rare que je me lâche sur un site vu que globalement derrière il y a des gens qui bossent, qui croient à leur projet, se défoncent et que bon quand même c’est un peu facile de critiquer comme ça là.

Oui mais en même temps quand un mec bosse, se défonce pour te refourguer de la merde, il arrive un moment ou tu peux pas non plus faire comme si tu sentais rien. Et là j’ai les narines pleines d’all plugged*.

J’avais néanmoins remis cet article aux oubliettes. Mais quand j’ai lu, avec retard,  l’article plutôt positif que Presse Citron leur a consacré**, je suis monté au plafond parce que quand même merde faut pas déconner.

Donne moi ton argent et je spammerai pour toi !

Il faut être partout aujourd’hui. MySpace (encore), Youtube (toujours), Facebook, Twitter, son site, reverbnation et j’en passe. Du coup c’est compliqué d’alimenter tous ces sites. De trouver des amis. D’être régulier. Intéressant. C’est très compliqué. Mais réussir quelque chose de compliqué est souvent/parfois/toujours une des clefs du succès. Ce que te propose all plugged ? D’aller chercher des amis pour toi, de publier des messages pour toi, bref d’animer ta présence numérique. Mais avec des machines. Avec au choix :

  • Invitation automatique

image

  • Réplication de compte

  • Diffusion du même message sur facebook, twitter etc

Il faut n’avoir rien mais vraiment rien compris au 2.0 ou au réseaux sociaux pour proposer en 2010 ce genre de service.

Là où ça devient comique c’est dans l’utilisation que font nos amis d’allplugged de twitter par exemple.

On bosse mal mais c’est un test

Un compte baptisé @challplugged envoie des messages amusants genre

[campagne jour 1] Allplugged la révolution de la communication en ligne

Et le lendemain la même chose. Avec plein de tweets adressés directement à des artistes. Du genre discrets :

« @clarysmusik viens découvrir allplugged la révolution de la communication. »

Et ça pour des dizaines d’artistes. Tu suis ce compte c’est juste illisible puisque tu lis tout le spam en direct “@rené viens rejoindre allplugged”, “Jean bob viens rejoindre all plugged” etc…

Mon ami @mrolivier et moi-même nous moquâmes un petit peu ( beaucoup voire très beaucoup) de ces messages pour le moins particuliers / malvenus / ridicules. Personne ne répond. Bon ok.

jour 10 : la campagne est finie et hop un petit message de @challplugged :

« Merci à ceux qui ont cru que c’était officiel. On a bien rigolé. Le seul compte officiel c’est @allplugged. »

Fantastique, magnifique. Ils ont TOUT compris au 2.0, au social et à twitter.

Tu ouvres un compte de TEST mais que tout le monde peut voir. Tu parles de TA marque, devant TOUT le monde, d’une manière heu un peu minable. Tu ne réagis pas à ce qu’on te dit et à la fin tu prends bien soin de claquer le beignet des petits morveux qui se sont moqués de toi.

image

Un peu comme un boulanger qui ouvrirait et qui vendrait du pain moisi ou rassis. Les clients rentrent dans la boutique, achètent, discutent, commencent à dire que ben le pain du nouveau il est pas top, limite dégueulasse.

Et paf 3 semaines plus tard, le boulanger révèle sa nouvelle vitrine “c’était pas ouvert, c’était du pain de test. Je me suis bien marré à écouter les gens dirent du mal de mon pain, bande de nains”.

Un compte d’artiste allplugged ?

50 euros par mois pour ça ? C’est soit trop, soit trop peu. Si c’est pour animer tous les espaces de l’artiste, alors c’est trop peu parce que c’est un mi-temps ! Si c’est pour spammer tout le monde –ce qui semble être la voie choisie par allplugged- ben c’est trop parce que les artistes le font très bien tout seul.

Et quelle est l’intérêt de lire des tweets, des statuts, des articles écrits par des stagiaires (ou pdg) qui n’ont rien à voir avec le groupe, l’artiste ? Bref Allplugged a bien compris qu’il y avait de la thune à prendre mais ça s’arrête là.

Vu de chez moi c’est tout ce que je déteste. Tu peux espérer quoi avec un truc comme ça ? Où est le concept de conversation, d’échange, de découverte ? C’est juste une version dégradée et remise à jour du spam MySpace. Sauf que quand MySpace a été lancé il amenait, pour le coup, une vraie nouveauté. All Plugged ne propose rien que du vent, des fans fantômes, une communication à sens unique qui fera passer les artistes pour des spammeurs. Quand ils seront totalement décrédibilisés, que leur nom sera associé à Spam, ou qu’ils n’auront plus de thune pour payer allplugged, ils feront quoi les artistes dont le nom aura été ruiné?

* Prononcez al pluguède

** non mais putain le titre de son article c’est “agent virtuel et webmarketing pour artiste”. Ceci dit quand tu vois le niveau de la pub qui décore l’article…

Presse Citron aime All Plugged