Archive for the ‘ La Reprise à la con ’ Category

La vidéo surréaliste de cette reprise de Highway To Hell (merci furtif de la blogotheque) m’a donné envie de ressortir cette rubrique un peu conne. Une pure chanson et des reprises plus ou moins pathétiques, plus ou moins improbables. C’est une occasion de se moquer des groupes et c’est moche. Mais de temps en temps ça fait du bien !

Pluie de clichés

Ils s’appellent Lanzer et ne font que des reprises. Quand on n’est pas doué pour les reprises c’est un peu con comme concept. Read the rest of this entry

Les artistes qui se posent beaucoup de questions se demandent souvent s’ils ont le droit de faire des reprises.

En général ça donne:

  • Hey Francis, tu crois qu’on peut reprendre Like a rolling Stones sur scène? (oui généralement le groupe se prend pas pour de la merde et préfère reprendre Dylan que Bézu).
  • J’en sais rien moi, je suis pas avocat (oui Francis est un peu con, il mélange tout) . J’imagine que non.
  • Bon, ok, ben on va la reprendre quand même alors non?

S’en suit une double culpabilité qui nuit parfois à la qualité de la reprise. La culpabilité de l’infraction parce que faire des trucs qu’on n’a pas le droit c’est pas bien (eh oui le punk est mort). Et la culpabilité du sacrilège, parce que quand même reprendre Dylan, faut oser.

Les artistes ont le droit de faire des Reprises

Eh oui ami groupe, j’ai deux bonnes nouvelles. Tu peux faire disparaitre ta double culpabilité. Le sacrilège? On s’en tape. La musique c’est fait pour ça: être partagée, reprise, échangée, commentée et même parfois achetée.

Et l’infraction? Pareil ami groupe. Il se trouve que le droit d’auteur et la SACEM nous disent que, globalement tu as le DROIT de faire des reprises. Elle est pas belle la vie. Bon, attention si tu fais de l’argent avec ben l’argent il va dans la poche de Dylan hein pas dans la tienne. Et tu n’as pas le droit d’utiliser la chanson enregistrée par Dylan mais tu peux la jouer si tu veux.

Alors content ami groupe? Oui mais je dis attention. Parce que le législateur a précisé que “tu peux reprendre tant qu’il n’y a pas volonté de nuire”. Eh oui. Quand même, faut pas déconner.

Tu vas me dire “heu mais si je reprends Bézu ou Patrick Sébastien, comment est-ce que je peux leur nuire putain”? Tu n’es pas assez punk mon ami groupe sinon tu saurais mais c’est vrai que le législateur est parfois bizarre et ne pense pas toujours à tout quand il pond une loi.

Que vient foutre Céline Dion là-dedans ? Read the rest of this entry

En réécoutant Smells Like Teen Spirit en soirée, je me suis fait la remarque que ce morceau qui a 18 ans a tout de même très bien vieilli. Enfin très exactement il semble ne pas avoir vieilli du tout. Le son, le rythme, l’intention, rien ne fait daté. Finalement pas besoin de reprendre une chanson pareille. Et pourtant si…

L’original : Rien à dire. 

La colère a ses limites : que la raison ne semble pas comprendre. Les Blanks 77, groupe punk new-yorkais formé en 1990 mélangent colère et précipitation. Ils jouent un peu plus vite un titre qui n’en demandait pas tant. Pas honteux mais pas indispensable non plus.

L’A Capella a ses limites : qui sont tout simplement explosées, pulvérisées. Imaginez Pow-Wow qui reprend Nirvana.  Ici il s’agit des Flying Pickets mais c’est pareil. Non seulement cette espèce de coolitude me semble en contradiction totale avec le titre et le groupe mais surtout c’est insupportable. Donnerait à n’importe quel adolescent au bord du suicide l’envie de commettre d’abord un petit meurtre de masse. avant d’en finir.

Le Big Band a ses limites : que même Paul Anka peut atteindre l’air de rien. Cette reprise digne de Sinatra montre certes que la musique moderne vient du même moule (quelque part dans les champs de coton) mais que c’est pas une raison pour faire n’importe quoi.

Le violon a ses limites : que l’archet sur les cordes tend à perforer assez vite. Corvos prouve tranquille que c’est pas parce qu’on met un violon que c’est beau. Là d’ailleurs on est dans le moche du début à la fin…

La guitare sèche n’a pas de limites: et Eric Roche le prouve avec cette reprise qui a juste la classe. Tout comme Nirvana avait retravaillé ses chansons dans des versions acoustiques, le monsieur illustre qu’on peut très bien, lorsqu’on cherche à comprendre l’esprit d’une chanson, venir avec sa guitare acoustique et tout déchirer. Respect. 

V Et je vous passe les dizaines de reprises sur le mode A Capella, piano mollasson et autres chorales niaiseuses. Amusant donc il semblerait que cette chanson ait plus motivé les grands mous, les petits fatigués, les coolos, les zens que les autres. Ami dépressif, plutôt que le suicide sur Smells Like Teen Spirit une porte s’offre à toi : la reprise geignarde de l’Hymne Grunge

En ce jour de deuil national, mondial et universel, impossible de ne pas parler de Mickael Jackson. C’est pourquoi j’inaugure une petite rubrique. Le principe est simple et déjà vu ici où là : un tube et quelques reprises calamiteuses (ou pas). A tout seigneur tout honneur et pour participer au concours de pleurnicherie galactique aujourd’hui « you shook me all night long » d’AC/DC. Ca n’a rien à voir ? Oui c’est vrai.

L’original

Pas ma préférée d’AC/DC mais ça reste quand même du bon, du très bon.

L’incitation au suicide

Et si les frères young carburaient à la verveine et au prozac plutôt qu’au whisky et aux clopes ça donnerait quoi ? Ben ce truc sorti tout d’un droit d’un suicidaire anonyme en train de rechuter. La nuit a du être longue…

L’incitation à la misogynie Read the rest of this entry