Minnie, Thomas et Guillaume : trois personnalités pour un groupe unique. Eliote & the ritournelles parle d’eliote et de musique. Ils ont répondu aux mêmes questions mais séparément. Première partie aujourd’hui. La suite demain avec un extrait de leur concert au glazart.

eliote, c’est né comment?
Autour de la rencontre avec Thomas et Minnie. Thomas je le connaissais depuis quelques mois, il avait enregistré le 1er Maaskin Gömm et il a voulu m’intégrer à son projet solo Pourpre (pour faire bref). Il cherchait une chanteuse pour ça, il a croisé la route de Minnie assez naturellement. Minnie avait en parallèle des chansons et son projet, eliote, qu’elle voulait développer avec d’autres gens. En l’occurrence nous deux depuis notre rencontre pour Pourpre. C’est donc devenu  eliote and the ritournelles.

Il y a environ 2 ans, je cherchais une voix pour des chansons que j’avais écrites quand une copine m’a présenté sa coloc (Minnie) lors d’une crémaillère, ça a finit tard avec une guitare dans les mains, on a chanté des trucs, c’était cool, on a discuté, c’était cool aussi, alors on s’est dit que ça serait bien de faire de la musique ensemble. Guillaume nous a rejoint très peu de temps après ça, on a commencé à bosser sur des morceaux de Minnie que nous avons arrangé tout les trois. L’idée était que nous puissions nous déplacer sans avoir besoin de voiture ce qui signifie avoir une config assez simple et aussi qui puisse se passer d’un quelconque système de diffusion. On aime beaucoup se produire en acoustique total pour plusieurs raisons ; pour l’écoute entre nous, pour le rendu sonore, pour la musicalité.
On travaille en ce moment une config de son pour les concerts proche de celles qui sont utilisées pour la musique classique, à savoir n’utiliser que quelques micros statiques sur scène pour un rendu plus fin et plus naturel de notre musique.

Tu y fais quoi dans eliote?

eliotE & The Ritournelles est un « band » à géométrie triangulaire au sein duquel je chante le plus souvent, je compose et j’écris grâce à l’aide avisée de smudie, et je joue des tubular bells, de la guitare et d’autres jouets …

J’y joue de la guitare. De l’électrique avec un slide dans un space echo. C’était le truc de base. Depuis je fais pas mal de choeur avec Thomas, beaucoup de guitare acoustique, des percus, des fois de la trompette ou de la batterie et je leur casse pas mal les couilles sur la mise en place rythmique du groupe et la mise en voix pour les choeurs.

Dans eliotE je fais de la guitare, acoustique et électrique, du xylophone, du toy piano, des petits trucs : j’y chante, j’y compose, j’y joue.

Vous chantez tous les trois, vous jouez de multiples instruments. Et pourquoi ça?

Parce qu’on a envie de faire des trucs qu’on entend dans l’arrangement de nos morceaux et qu’on est que trois. Donc on joue ce qu’on a envie d’entendre et pas ce qu’on est supposé jouer. Pour ce qui est de chanter ça nous plait à tous les 3, on prend beaucoup de plaisir à ça.

Tu vois le groupe évoluer comment dans les 2 ans à venir ?

Bien ! Je ne sais pas de quoi exactement ça va dépendre mais je nous vois bien faire autant de concerts, de sympathiques tournées et enregistrer un nouvel album. Et j’espère aussi que nous allons travailler sur une B.O de film.

Je n’ai pas de vision précise là dessus. Je nous vois bien faire de plus en plus de concerts dans des lieux un peu plus adaptés. Repartir en tournée régulièrement et faire connaître eliote en enregistrement. On vient d’en faire un terrible, j’imagine qu’il y a forcément de quoi en faire quelque chose.
J’en ai aucune idée, pour l’instant le projet grandit à notre rythme, j’ai l’impression que nous faisons les choses dans l’ordre, sans se presser mais en restant actifs. Nous venons d’enregistrer notre premier album en respectant le plus possible ce dont je parlais avant, en respectant le coté live et acoustique de ce que nous faisons, mettre en avant le trio que nous sommes.

L’instrument que tu voudrais amener dans eliote?

Une grosse caisse de Marching Band !

Le saxophone !!!   nan je déconne.

Le Gamelan Javanais.


Une reprise que tu rêverais de faire avec eliote?

C’est pour bientôt et j’en rêve depuis assez longtemps : reprendre « Transmission » de Joy Division dans une version Country / 80′s. Assez fou non ?

ça fait des lustres que je leur propose « Bike« , le morceaux de clôture de « Piper at the gate of dawn » le premier Pink Floyd. Un jour je les aurai à l’usure.

L’idée de faire des reprises est quelque chose qui nous enchante bien, on s’y est collés quelques fois, notamment pour une soirée  hommage à « Neil Young » (the needle and the damage done ), on a essayé de mettre en place une reprise de « Midlake » (we gathered in spring), de « Joy Division » (transmition), de « PJ Harvey »… C’est vraiment pas évident,  les morceaux que nous avons envie de reprendre sont forcement des morceaux que nous apprécions beaucoup, notamment par leurs écritures, leurs interprétations, et aussi par ce qu’ils représentent, alors en faire quelque chose d’intéressant, qui ne ressemble pas à l’original et surtout se l’approprier n’est pas aisé.


Un groupe pour un duo avec eliote?

Dur de choisir …. j’aimerais faire des duos avec tout le monde moi ! De Plastic Bertrand à Jolie Holland ! C’est ce qu’on fait déjà beaucoup avec nos groupes -amis (General Bye Bye avec qui nous allons enregistrer bientôt un split single, Mina Tindle, Michael Wookey, This is The Kit, Rivkah et le projet Ping Pong All Stars…) et je crois que la prochaine sur la liste avec qui j’aimerais partager un morceau s’appelle Dana Boulé.

J’y aurai pas pensé avant qu’on parte en tournée avec eux, mais General Bye Bye est un groupe qui fut parfait pour ça. Et qui le sera à nouveau, on enregistre une sorte de split single GBB/eliote fin juillet. Un morceau à eux tous ensemble et un morceau à nous tous ensemble. Nous avions pour habitude de terminer les concerts de notre tournée cet hiver par ces 2 titres.

Ca nous arrive souvent de partager  des scènes avec des groupes de potes, du coup on essaie le plus possible de faire des morceaux ensemble. A chaque fois c’est du « one shot », sauf avec les General Bye Bye avec qui nous sommes partis en tournée en février dernier, nous avions mis en place 2 morceaux, un des leurs et un des nôtres que nous avons joué tous ensemble à chaque fin de concert. Au fur et à mesure de la tournée nous les avons joué de mieux en mieux, il y avait un coté exutoire à jouer ces 2 titres tous ensemble, une espèce de communion qui donnait un sens à faire cette tournée avec eux. D’ailleurs nous allons enregistrer ces 2 titres prochainement pour un espèce de Split Single.
cette video, elle t’inspire quoi?

Un de nos premiers concerts avec un set de plus de 20 minutes ! C’est aussi la première ou seconde fois que nous avons joué ce morceau « Olof », composé par Guillaume et qui amenait de nouvelles images à notre univers musical. Pas mal de stress et beaucoup de cheveux aussi, mais je crois que nous avons passé une bonne soirée.

eliotE & the ritournelles – can be fine (Novisad-Serbie) FeB09 from bruNO//HISTA on Vimeo.

Des souvenirs de tournée impérissables, un morceau que Guillaume a écrit et que j’adore jouer et écouter.

Cette photo elle t’inspire quoi

eliote

en la voyant je me dis que c’est plus une photo pour nous 3 qu’un truc à faire circuler. Si c’était pas nous je me dirais « un groupe de plus qui montre sa petite gueule comme si on en avait quelque chose à foutre ». ça me fait dire que c’est peut être un des rares aspect du projet dans sa globalité où on a pas vraiment envie des mêmes choses tout les 3. On fait déjà des chansons typées folk etc… avec tout ce que cela contient implicitement comme image, j’aimerais un visuel plus banalement mer/dique/veilleux. Sans exagérer non plus, juste parfait comme toutes les choses le sont.

Voilà, c’est la fin de la première partie. La suite c’est demain. Si comme moi tu es un ignare qui n’avais jamais entendu parler du Gamelan Javanais il est encore de se renseigner ici et d’écouter . Envie de découvrir un peu plus eliote ? Tout est sur la plateforme Pop Only Knows et sur le myspace d’eliote. Tu pourras y acquérir le Goodbye Ghosts ep à un prix tellement raisonnable que les majors te traineront devant la cour de justice internationale pour concurrence tout à fait loyale. Et en plus les chansons tourneront dans ta tête à n’en plus finir.