Vous êtes décevants. En gros la majorité des votants connait le montant reversé à un artiste sur un CD vendu 20 euros à la FNAC. 70 votes (pas mal) et 65% qui considèrent que c’est 1 euro tranquille. 21% de naïfs qui pensent que c’est 4 euros. Et 5% qui ont du trop sniffer le plastique qui entourait les CD qui attribuent 7 euros à l’artistes. Donc la réponse c’est un euro les mecs. Eh ouais, un euro… Pour le découpage, je te renvoie à ce chef d’œuvre de vulgarisation qu’est (sans) Profession Editeur.

Et le sondage à la con d’aujourd’hui alors?

Peut-on respecter le droit d’auteur sur internet ?

Pourquoi cette question ? Parce que l’article de Benjamin Lemaire m’a fait réfléchir.

En gros, une artiste et son management utilise des photos de Benjamin pour leur communication officielle depuis 2 ans. Benjamin attend toujours l’argent et le mangement explique –en gros- qu’ils lui font de la pub donc c’est cool. Venant d’une industrie qui pleure sur le piratage depuis 10 ans, la cohérence intellectuelle est touchante. Benjamin a donc eu la brillante idée de proposer le téléchargement gratuit du EP d’Hanna. Pour lui faire de la pub bien sûr ! Brillant non ? Je trouve. Brillant, intelligent et qui fait réfléchir.

Le droit d’auteur, est-ce que je le respecte toujours sur le net ? En ce qui me concerne la réponse est non. J’essaye. Mais c’est dur. Et j’ai des bases de droit, des connaissances sur le droit d’auteur et une expérience du net assez large. Mais c’est impossible pour moi. Et l’internaute lambda comment il fait ?

Je ne compte plus le nombre de sites qui te proposent des photos, des videos, des musiques libres de droits. Alors que non en fait. Avant chaque clic, il faudrait vérifier que les droits de l’auteur ne sont pas bafoués. Que la mise en ligne est respectueuse et tout et tout. Et que dire de la mauvaise interprétation souvent faite sur les creatives commons.

Respecter l’auteur alors ?

Bref à mon avis c’est impossible de respecter tout le temps le droit d’auteur. Les creative commons sont –malgré tout- une tentative de réponse pour adapter le droit d’auteur au net mais ça ne fait pas tout…

Mais bafouer le droit d’auteur par négligence ou ignorance est une chose. Le foutage de gueule en est une autre. Il est donc, à mon avis, possible de respecter l’auteur tout le temps, et de corriger ponctuellement les entorses faites au droit d’auteur.

Et vous, vous en pensez-quoi du droit d’auteur sur le net ?